Évitez de devenir victime de fraude en matière d'assurance auto

Même si certaines personnes croient ne pas ressentir les effets directs de la fraude en matière d'assurance auto, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) souligne que tous les conducteurs subissent les conséquences de ce crime puisqu'il entraîne une hausse des primes d'assurance, des coûts des soins de santé et des frais juridiques.

Parce que le phénomène est si répandu, le BAC a travaillé avec des législateurs et des services de police afin de le contrer. Ces efforts ont donné des résultats concrets sous forme d'arrestations et de condamnations.

Cependant, le BAC affirme que les titulaires de police peuvent contribuer également à lutter contre la fraude en matière d'assurance. Voici quelques suggestions :

Évitez les collisions. L'un des modes d'opération les plus fréquents des fraudeurs est de cibler des victimes sans méfiance et d'entrer en collision avec eux. Pour ce faire, ils donnent subitement un coup de frein pour que l'automobiliste derrière eux emboutisse leur véhicule. Le BAC avertit les automobilistes de ne pas suivre les autres véhicules de trop près afin de disposer d'un espace de freinage suffisant au cas où le conducteur devant eux appliquait brusquement les freins. Une autre façon d'éviter les collisions est de garder l'œil sur plusieurs véhicules dans le trafic plutôt que seulement sur le véhicule devant vous. Cela aidera les conducteurs à mieux anticiper les mouvements du trafic.

Que faire si un impact est inévitable. Malgré les plus grands efforts des automobilistes, certaines collisions ne peuvent être évitées. En conséquence, il est important de se méfier des autres conducteurs impliqués dans une collision parce qu'ils ont peut-être agit de façon intentionnelle. Pour vous aider à le savoir, analysez leur comportement. Par exemple, le BAC explique que l'autre conducteur impliqué dans l'accident peut agir d'une certaine façon avant l'arrivée des policiers, puis adopter un comportement tout à fait différent une fois que ceux-ci sont sur place, entre autres en essayant de donner l’impression d’être gravement blessé.

Même si rien ne laisse croire que la collision était intentionnelle, le BAC recommande de prendre en note le plus de renseignements possible à propos de l'incident. Prenez en note le numéro de la plaque d'immatriculation et comptez le nombre de passagers présents dans leur véhicule au moment de l'accident, sans oublier de noter le numéro de téléphone et le numéro de permis de conduire de l'autre conducteur. Ces renseignements peuvent être cruciaux au cas où une enquête était entreprise, mais ils seront également importants pour le traitement de votre réclamation d'assurance auto si la collision était un accident légitime.

Après que le lieu de l'accident a été nettoyé, d'autres mesures importantes doivent être prises pour régler l'incident. Il est impératif entre autres d'appeler votre compagnie d'assurance auto pour déclarer l'accident. Il est encore plus important de le faire si l'autre conducteur impliqué vous donne spontanément les coordonnées d'un atelier de débosselage, d'un médecin ou d'un avocat qui n'existe pas. Le BAC conseille aux titulaires de police de fournir ces renseignements à leur compagnie d'assurance afin que celle-ci puisse confirmer que ces entreprises sont légitimes ou non.

Confirmez l'exactitude du NIV. Un autre type courant de fraude consiste à réutiliser les numéros d'identification des véhicules (NIV). Chaque véhicule a un NIV qui lui est propre, mais certains criminels volent ces numéros d'autres véhicules et les apposent sur des véhicules volés. La meilleure façon de vous protéger est de vous assurer que le NIV de votre véhicule est bien le bon. Consultez le NIV inscrit sur le titre de propriété du véhicule et vérifiez qu'il correspond à celui inscrit à l'intérieur du véhicule (il se trouve généralement sur le tableau de bord). Il existe également sur le marché des trousses permettant aux automobilistes de graver de façon permanente le NIV ailleurs sur leur véhicule, par exemple sur le pare-brise ou sur la vitre arrière.

Renseignements complémentaires