Mythes à propos de l'assurance vie

La protection offerte par la Financière ScotiaVie peut vous procurer une tranquillité d'esprit grâce à des produits conçus pour vous protéger, vous et vos proches, contre les imprévus. Déterminer vos besoins d'assurance pour vous et votre famille peut parfois s'avérer tout un défi. À la Financière ScotiaVie, nous voulons vous simplifier les choses en étant toujours présents afin de répondre à vos questions. Cet article présente sept fausses idées répandues à propos de l'assurance vie.

  1. Je n'ai pas besoin d'assurance vie.
    L'assurance vie est conçue pour rembourser des dettes, compenser une perte de revenu et couvrir les dépenses finales. Si vous n'avez aucune dette, aucun conjoint ni enfant à charge et que vous avez épargné suffisamment pour payer vos funérailles, vous n'avez peut-être pas besoin d'assurance vie. Ce n'est toutefois pas le cas pour la majorité des Canadiens. Remplissez une analyse de vos besoins en assurance vie afin de faire le point sur votre situation ou adressez-vous à un conseiller autorisé.

  2. J'ai déjà une assurance au travail.
    La protection offerte par un employeur vise à fournir une assurance supplémentaire à coût modique. Si vous quittez votre emploi ou si votre employeur change de fournisseur d'avantages sociaux, vous pourriez vous retrouver avec une couverture limitée, voire même sans couverture. En souscrivant votre propre couverture, vous êtes assuré de toujours bénéficier d'une protection d'assurance adéquate en fonction de vos besoins.

  3. Mon prêt hypothécaire est assuré; je n'ai pas besoin de protection supplémentaire.
    L'assurance crédit hypothécaire procure une protection importante pour votre famille, puisqu'elle prévoit le remboursement du solde de votre prêt hypothécaire advenant votre décès. Nombreux sont ceux qui croient que leur demeure constitue leur actif financier le plus important. Or, pour de nombreux Canadiens, c'est plutôt leur capacité à gagner un revenu au fil des ans qui représente leur actif le plus important. Prenons l'exemple d'une famille avec deux jeunes enfants. Les deux parents travaillent à temps plein et gagnent 50 000 $ chacun. Si l'un des parents décédait subitement, la famille serait privée de 50 000 $ pour chaque année durant lesquelles les enfants seront financièrement dépendants. Même si leur prêt hypothécaire était remboursé, de nombreuses familles pourraient faire face à des difficultés financières sans les revenus constants des deux parents. Une assurance temporaire pourrait procurer à votre famille les fonds nécessaires pour qu'elle puisse maintenir son niveau de vie advenant votre décès.

  4. Je suis un homme fumeur; une assurance vie coûte trop cher.
    Les primes d'assurance vie sont établies en fonction de l'âge, du sexe et de l'habitude d'usage du tabac dans un passé récent. N'oubliez pas que, si vous décidez de cesser de fumer, vous pourriez être admissible au tarif non fumeur - s'il vous plaît appelez-nous pour plus de details.

  5. Je suis trop jeune pour me soucier de mon assurance vie.
    L'assurance vie est la pierre d'assise d'un bon plan financier. Le plus tôt vous vous en occupez, le mieux ce sera. Le meilleur moment de souscrire une assurance vie est lorsque vous êtes jeune et en santé.

  6. Le processus de soumission est long et fastidieux et je ne veux pas recevoir la visite d'un agent.
    De nombreux assureurs permettent de demander une soumission en ligne en moins de 10 minutes. Selon vos réponses aux questions portant sur la santé et l'assurabilité et le type de protection demandé, vous pourriez même être admissible à une couverture immédiate. Aucun agent n'ira chez vous et vous n'aurez pas à passer d'examen médical.

  7. Je n'aime pas penser à la mort.
    Personne n'aime cela. Si vous souscrivez une assurance vie maintenant, vous aurez l'esprit tranquille sachant que votre famille est protégée.

Laissez-nous protéger l'avenir de votre famille et vous aider à faire en sorte que leurs besoins financiers soient comblés.