Que faire à la suite du décès d'un être cher

Le décès d'un être cher est une expérience éprouvante et traumatisante. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période difficile.

  • Avisez la famille et les amis. Communiquez avec les membres de la famille et les amis du défunt. Vous pouvez également demander à des membres de votre famille de vous aider à régler les arrangements.
  • Gérez les documents pertinents. Recherchez la documentation et les instructions pertinentes pouvant avoir été laissées par le défunt en ce qui a trait à ses dernières volontés pour les funérailles et l'inhumation. Il s’agit notamment des documents de préarrangements funéraires, clés de coffre-fort, polices d'assurance vie et d’assurance santé, relevés bancaires, titres, baux de location, valeurs mobilières et factures impayées.
  • Prenez des arrangements funéraires. Si le défunt n'avait pris aucun préarrangement funéraire, communiquez avec le salon funéraire de votre choix afin de prendre un rendez-vous avec le directeur. Il est recommandé de le faire dès le jour du décès. Si vous n'êtes pas en mesure de contacter vous-même avec le salon funéraire, vous pouvez demander à un membre de la famille ou à un ami en qui vous avez confiance d'appeler en votre nom.
  • Avisez les services gouvernementaux. Communiquez avec les organismes gouvernementaux, institutions financières et compagnies d'assurance auprès desquels le défunt avait un dossier ou un compte. Vous aurez besoin d'une copie du certificat de décès. Conservez-en une à portée de main. Demandez plusieurs exemplaires du certificat de décès puisque la plupart des compagnies et organismes exigeront les originaux. Une copie ne suffira pas.
  • Communiquez avec le notaire. Communiquez avec le notaire du défunt pour examiner tout testament ou toute dernière volonté particulière qu'il pourrait avoir laissé. Si vous n’en trouvez pas ou si le défunt n’en avait pas, communiquez avec votre propre notaire.
  • Videz la maison ou l'appartement du défunt. Demandez l'aide d'un membre de la famille ou d'un ami en qui vous avez confiance afin de faire le tri des biens personnels du défunt. Dressez-en un inventaire afin d'en disposer de façon appropriée. Tenez compte de tout objet spécifique mentionné dans le testament avant de le donner ou de le mettre au rebut. Tous les biens, comme des vêtements ou des meubles, dont il n'est pas fait mention dans le testament peuvent être remis à un organisme de bienfaisance de votre choix au nom du défunt.
  • Obtenez du soutien. L'étape la plus difficile à la suite du décès d'un être cher est d'apprendre à gérer son deuil. Cela peut être une période très éprouvante sur le plan émotif et la complexité et la difficulté du processus de guérison peut varier énormément d'une personne à l'autre. Si vous êtes dépassé par les événements et que vous avez de la difficulté à gérer vos émotions, consultez quelqu'un. Appelez un ami, un groupe de soutien ou un professionnel de la santé pour vous aider à gérer la perte de l'être cher.

Ces lignes directrices simples devraient vous aider à traverser les premiers moments suivant un décès. N'oubliez pas de prendre les choses une étape à la fois et, surtout, n'hésitez pas à demander de l'aide si vous en avez besoin.

Renseignements complémentaires