Assurance Scotia

1.       Ramassez votre cour

  • Ramassez ou attachez tout objet libre qui est rangé à l’extérieur ou tout autre bien se trouvant dans votre cour. Ceux-ci peuvent devenir des débris volants pouvant causer des dommages ou des préjudices personnels.
  • Rangez ces articles dans votre maison, votre garage ou votre cabanon.
  • Si vous possédez une piscine, envisagez de fixer une toile par-dessus celle-ci pour empêcher que des débris y entrent ou l’endommagent.

2.       Préparez votre maison

  • Faites installer un clapet anti-retour de canalisation par un plombier professionnel pour prévenir les refoulements d’égouts. Vérifiez auprès de votre municipalité en ce qui concerne les permis pouvant être requis ou les règlements existants. 
  • Installez une pompe de puisard afin d’empêcher les eaux souterraines d’entrer dans votre sous-sol. Vérifiez régulièrement le puisard pour vous assurer qu’il fonctionne correctement. Si vous choisissez d’installer une pompe de puisard électrique, songez également à installer une solution de rechange qui fonctionne sur piles en cas de panne électrique. 
  • N’introduisez pas de graisse domestique et d’autres objets qui pourraient créer un blocage dans vos drains et vos toilettes.
  • Prenez connaissance de l’endroit où se trouve votre drain de sous-sol et veillez à ce qu’il soit toujours dégagé.
  • Envisagez l’installation d’un détecteur de fuite ou d’un dispositif de niveau d’eau.
  • Vérifiez votre réservoir d’eau chaude pour vous assurer qu’il n’a pas de signes de fuite, de rouille visible ou d’eau sombre dans le robinet. Les réservoirs à eau chaude durent en moyenne 10 ans, mais le vôtre pourrait avoir besoin d’être remplacé plus tôt. 
  • Prenez connaissance de l’emplacement des soupapes de fermeture et de la façon de les fermer en cas d’urgence.
  • Vérifiez les tuyaux de vos électroménagers (laveuse, lave-vaisselle, réfrigérateur, etc.). Les tuyaux des électroménagers ne durent qu’environ cinq ans. Envisagez le remplacement des anciens tuyaux par des tuyaux flexibles en acier qui sont dotés de robinets d’arrêt automatiques.

3.       Vérifiez les arbres sur votre propriété

  • Vérifiez tous les arbres sur votre propriété pour voir s’il y a des branches quelque peu détachées ou mortes.
  • Si c’est trop dangereux pour vous d’enlever les branches abîmées, faites appel à un professionnel pour réaliser la tâche.

4.       Faites régulièrement l’entretien des gouttières et descentes pluviales

  • Vérifiez vos gouttières et descentes pluviales au printemps et à l’automne de chaque année pour vous assurer qu’elles ne sont pas bloquées.
  • Assurez-vous que les descentes pluviales déchargent l’eau à au moins un mètre (trois pieds) de votre maison et loin des propriétés voisines.
  • Avec l’approbation de votre municipalité, déconnectez toute descente pluviale qui est raccordée au système d’égouts.
  • Installez des encadrements de soupirail aux fenêtres du sous-sol ou près du niveau du sol.
  • Demandez à un professionnel autorisé de vérifier vos dalots souterrains au cas où ils seraient endommagés ou bloqués.
  • Songez à remplacer la vieille tuyauterie en terre cuite par des tuyaux métalliques, en PVC ou en ABS. Les tuyaux de terre cuite peuvent être bloqués par des racines.
  • Faites une inspection visuelle de votre toit deux fois par an. Communiquez avec un entrepreneur en toiture si des bardeaux semblent endommagés ou manquants. Si vous avez un toit plat, demandez à un entrepreneur en toiture de faire une inspection annuelle.

5.       Inspectez votre toiture pour déceler les faiblesses

  • Il est impératif que votre toit soit inspecté périodiquement afin d’identifier les bardeaux dégagés ou endommagés, les amas de débris, les sections dégarnies et autres.
  • Une toiture en mauvais état peut permettre à l’eau de pénétrer dans votre maison et causer des dommages plus répandus.
  • Il est plus sécuritaire d’engager un professionnel plutôt que de réparer votre toit par vous-même. Si vous avez besoin d’un entrepreneur ou d’un couvreur et que vous en connaissez un, veillez à conserver vos reçus pour ce travail. Ils seront utiles si vous devez présenter une réclamation.

6.       Sachez quoi faire en cas d’inondations

  • Ne touchez pas les fils, appareils ou dispositifs électriques.
  • Si l’égout sanitaire refoule dans votre sous-sol, ne tirez pas la chasse d’eau et n’ouvrez pas de robinets, même si vous avez installé un clapet antirefoulement. Cela ne fera qu’aggraver l’inondation.
  • Ne traversez jamais une zone inondée. Des eaux rapides pourraient vous emporter ou emporter votre véhicule.
  • Séparez les biens endommagés des biens intacts et faites l’inventaire de ce qui a été perdu ou abîmé.
  • Prenez des photos des biens endommagés.
  • Conservez les reçus de tous frais de nettoyage (p. ex., la location d’un aspirateur à déchets secs/humides, articles de nettoyage, etc.).

7.       Vérifiez les coupe-froid des portes et des fenêtres

  • Les coupe-froid vous aideront à empêcher l’infiltration des courants d’air dans votre maison. Ils feront également en sorte que le froid ou la chaleur ne s’échappe pas de votre maison, en plus d’empêcher l’eau d’entrer.

8.       Assurez-vous que votre trousse d’urgence est à jour
 

Inclure les articles suivants dans votre trousse d’urgence est certes une bonne idée :

  • De l’eau et de la nourriture non périssable équivalant à trois jours pour chaque membre de votre famille.
  • Un ouvre-boîte manuel.
  • Une radio à manivelle ou à piles pour suivre les actualités et les avis de sécurité.
  • De l’argent comptant, des lampes de poche et des piles supplémentaires.
  • De la nourriture, de l’eau et des jouets pour votre animal domestique.
  • De la préparation pour nourrisson et des couches, au besoin.
  • Des articles de divertissement, comme des livres, des magazines et des appareils électroniques alimentés par une pile.
  • Des médicaments, une trousse de premiers soins, du gel antibactérien, du papier de toilette et des sacs à ordures.
  • Des chargeurs solaires pour les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques.
  • Des photocopies de documents importants, comme les contrats d’assurance, les coordonnées à utiliser en cas d’urgence et des pièces d’identité.
  • Une couverture chaude ou un sac de couchage pour chaque membre de la famille.
  • Au moins un ensemble de vêtements de rechange.
  • Un extincteur.

Veillez à ranger votre trousse dans un endroit facile d’accès afin de pouvoir la prendre rapidement avant de quitter les lieux.

9.       Préparez-vous en cas de pannes de courant

  • Assurez-vous que votre réfrigérateur et votre congélateur sont bien garnis et qu’ils ne sont ouverts qu’en cas de nécessité.
  • Si vous avez une génératrice, assurez-vous qu’elle est prête à utiliser - notamment en vérifiant les niveaux d’essence et d’huile et en vous assurant qu’elle est en bon état de fonctionnement avant qu’il y ait une panne.
  • Préparez des lampes de poche et des couvertures.
  • Remplissez le bain d’eau froide, dans les cas de périodes prolongées sans électricité.
  • Assurez-vous que tous les appareils électroniques (ordinateurs portatifs, téléphones intelligents, tablettes, etc.) sont complètement chargés.
  • Approvisionnez-vous en nourriture non périssable.
  • Débranchez les appareils électroniques afin de prévenir les surcharges électriques au retour du courant.
  • Prévoyez un plan d’hébergement temporaire, tel que visiter des amis ou de la famille. S’il le faut, allez dans un centre d’accueil ou centre commercial pour rester au chaud.

10.   Examinez votre contrat d’assurance

  • La plupart des polices d’assurance vous protègent contre toute une série de risques, notamment les dommages causés par les tempêtes de vent.
  • Examinez vos garanties d’assurance avec votre assureur ou votre courtier pour les comprendre, y compris votre franchise et toutes les limites qui pourraient s’appliquer.